Going green

UN ÉLEVAGE 100% NATUREL

LA CONCHYLICULTURE EST LE SEUL ÉLEVAGE 100% NATUREL.

A l’exception du stade larvaire en écloserie, toutes les phases d’élevage s’effectuent en milieu ouvert. L’éclaircissement des eaux est favorable au développement des herbiers de zostère,lieu de reproduction, d’alimentation et d’habitat pour de nombreuses espèces.

Les supports d’élevage conchylicoles forment des récifs sur lesquels un grand nombre d’espèces animales et végétales se développent. Ils participent ainsi à accroître la biodiversité des zones estuariennes et littorales (éponges, ascidies, vers polychètes, limaces…).

 

L’ALIMENTATION DES ANIMAUX EST NATURELLE

De l’élevage à la récolte des coquillages, ni médicament, ni produit chimique n’est utilisé. Le coquillage pompe l’eau de mer pour capter les particules, naturellement présentes dans l’eau, nécessaires à son alimentation et l’oxygène indispensable à sa respiration.

La conchyliculture, un facteur d’éclaircissement des eaux

Les coquillages  filtrent l’eau et contribuent à diminuer la densité des particules en suspension. De plus, en réduisant les vagues et courants à l’intérieur de la lagune, les tables conchylicoles favorisent le dépôt des matières en suspension et limitent leur remise en circulation. La conchyliculture favorise aussi  le développement de la population aquatique

DIETETIQUE & BON POUR LA SANTE

La consommation de coquillages et de crustacés est souvent négligée et réservée qu’aux périodes de fêtes ! Or, ils présentent un réel intérêt nutritionnel : ils remplacent les viandes en apportant des protéines pour le renouvellement cellulaire.

Ils sont source de nombreux minéraux qui participent au bien-être de notre corps et notamment de phosphore, bon pour la mémoire et riche en fer et en cuivre, ce qui lui confère des propriétés anti-anémiques.

Les Moules par exemples  sont riches en protéines (20 g pour 100 g) et contiennent peu de lipides et de glucides (environ 3 g). Ce sont des trésors de bienfaits : elles figurent parmi les aliments les plus riches en calcium, magnésium, fer, zinc et sélénium.

Les moules sont les championnes de la richesse en fer : elles en apportent 3 fois plus que la viande rouge ! De plus, elles apportent vitamines B8, B12 et E qui en tant qu’antianémiques, participent au maintien en bon état de la peau et des cellules nerveuses.

Également, les moules aident les cellules à se protéger des radicaux libres. En effet, ces coquillages contiennent des quantités importantes de cystéine et de taurine (5% de la matière sèche dans les moules). Ces deux substances sont des antioxydants  majeurs, qui participent à la protection contre les toxiques et les radicaux libres. La cystéine entre dans la composition du principal détoxifiant cellulaire, le glutathion, protecteur de nombreux tissus comme le cristallin de l’œil. La taurine favorise l’élimination des substances toxiques par la bile.

Comme la plupart des coquillages, les moules sont très riches en iode : 105 μg aux 100 g. Pour repère, les Apports Nutritionnels Conseillés sont de 150 μg/jour à partir de l’âge de 10 ans. Une alimentation insuffisante en iode peut entrainer une hypothyroïdie et provoquer ainsi un ralentissement général, de la fatigue, ou une dépression.

Vous aimerez aussi…

ENVIRONNEMENT

ENVIRONNEMENT

Qualité de l’eau et interdictions Retrouvez sur cette page les informations à propos de la qualité de l'eau, et les interdictions sur les différents lieux de pêche à pied  pour les département de Loire Atlantique et du Morbihan, ainsi que les horaires des marées et...